L'Art de la table

En préambule à leur projet artistique, les élèves de la classe de seconde SAPAT du Lycée Sainte Élisabeth de Saint Pandelon  sont allés visiter le musée départemental de la faïence et des arts de la table de Samadet, dans le cadre du projet « comprendre un musée ».

Ils ont été cordialement reçus par Frédérique Belotti, chargée de la communication et du service éducatif, et par Vincent Belloc, chargé de l'accueil et de l'animation des groupes.

L'installation de la manufacture royale de Samadet s'est décidée en 1730. De 1733 à 1831, elle fabrique de la faïence. En 1968, est créé le musée de la faïencerie par l'association du comité de la faïencerie qu'elle anime en valorisant trois types de collection : les faïences de Samadet, les arts et les traditions populaires, et la céramique.

Après la présentation du musée et de son rôle, la visite commence par les salles d'exposition.

Dans la salle des faïences de Samadet, le service éducatif questionne les jeunes sur leur observation : présentation des œuvres, formes, couleurs, cartels, …

Dans les salles des arts de la table, tous leurs sens sont mis en éveil : 5 tables dressées, accompagnées des odeurs de plats cuisinés et complétées de documents audiovisuels éclairant le visiteur sur la gastronomie, les us et coutumes depuis le Moyen Age jusqu'au XXIe siècle.

Les intervenants leur posent des questions sur la mise en scène utilisée dans ces salles, sur l'évolution qu'ils ont pu observer dans les matériaux utilisés, les accessoires, les décors, et sur l'objet qu'ils ont préféré.

Une démonstration de fabrication et de décoration de faïences, par les bénévoles du Comité de la Faïencerie, complète leur visite : préparation de l'argile, estampage ou moulage, démoulage, ébarbage et lissage, cuisson : on obtient le biscuit. Puis : émaillage par trempage, application d'un poncif et décoration à la peinture.

Pour terminer, vient le moment tant attendu par la classe : l'atelier peinture sur assiette.

Chaque élève applique l'esquisse qu'il a réalisée auparavant au Lycée sur l'assiette et duplique son décor à l'aide d'un papier carbone. A l'aide des couleurs fournies, ils remplissent le décor au pinceau : les assiettes du XXI° siècle sont achevées.

Il est temps de partir !

Chacun repart avec son assiette après avoir remercié les intervenants. Maintenant les élèves vont pouvoir commencer leur projet : imaginer et créer leur propre « art de la table ». 

 

  • Les lycéens découvrent Oléron

    Mardi 18 juin, dans le cadre de leur formation, deux classes du lycéeprofessionnel rural Sainte-Élisabeth (CAP services aux personnes et vente en espace rural et bac pro services aux personnes et aux territoires) ont mis le cap sur le nord de la Nouvelle-Aquitaine. Leur périple de quatre jours les a conduits en Charente-Maritime.

    Lire la suite

  • Demi-journée portes ouvertes le 15 mai prochain

    Le lycée professionnel de Saint-Pandelon organise une demi-journée portes ouvertes le 15 mai prochain, de 14 heures à18 heures. L'occasion de découvrir les formations et la pédagogie de cet établissement à taille humaine qui mise sur un accompagnement personnalisé de chaque élève.

    Lire la suite

  • Savoir s'orienter au lycée

    Quelles possibilité s'offrent aux lycéens des classes de terminale qui préparent le baccalauréat Services aux Personnes et aux Territoires (SAPAT) quad ils ont obtenus leur diplôme?

    Lire la suite

Lycée Professionnel Rural Sainte Elisabeth - Saint Pandelon

137 route de la Vieille Côte - 40180 Saint-Pandelon 
Tél : 05-58-98-74-19
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mentions légales - Contact - Accès - Réalisation Internet Bordeaux LOGO internet bordeaux mini - Copyright LPR Sainte Elisabeth         

Site utilisant des cookies.

En poursuivant votre navigation sur notre site vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus

J'ai compris

En application de la directive européenne dite " paquet télécom ", les internautes doivent être informés et donner leur consentement préalablement à l'insertion de traceurs. Ils doivent disposer d'une possibilité de choisir de ne pas être tracés lorsqu'ils visitent un site ou utilisent une application. Les éditeurs ont donc l'obligation de solliciter au préalable le consentement des utilisateurs. Ce consentement est valable 13 mois maximum. Certains traceurs sont cependant dispensés du recueil de ce consentement.

S'informer sur le site de la CNIL.