Quarante ans de fidélité au lycée

Quarante ans de fidélité au lycée.

 

Geneviève Deghilage et ses amies.

Geneviève Deghilage et ses amies. (Photo M. D.) Publié le 06/10/2012 dans Sud-Ouest

Au début de l'été, Geneviève Deghilage, professeur de biologie humaine et végétale au lycée professionnel rural Sainte-Élisabeth, faisait valoir ses droits à la retraite, après quarante ans d'implication et de dévouement au service de l'enseignement.

Mme Deghilage a connu l'établissement sous la gestion de la communauté des Filles de la croix, avec lesquelles elle a tissé des liens chaleureux. Puis elle a vécu l'arrivée des directrices et directeurs successifs. Elle a participé à la mise en place de toutes les formations agricoles du lycée comme le BTA commercialisation et services, le CAP services en milieu rural, le bepa services aux personnes…

« Enseigner et servir »

Chaque fois, elle s'est investie avec abnégation et passion dans l'intérêt des élèves. Geneviève Deghilage a consacré plus de la moitié de sa vie aux jeunes lycéens. Durant toutes ces années, de 1972 à 2012, elle a toujours trouvé la motivation nécessaire pour accompagner les étudiants jusqu'à leur réussite, assurant les fonctions de professeur principal et surtout de coordinatrice de la filière bepa-SAP.

Fidèle à la devise des Filles de la croix « enseigner et guérir », elle s'est mise au service des générations successives de lycéens qui ont apprécié sa gentillesse et son soutien de tous les instants. Mme Deghilage a quitté pour quelques heures le Pays basque où elle coule depuis le mois de juillet des jours heureux pour assister à l'amicale réception qui vient d'être organisée en son honneur.

Mme Laffitte, professeur de mathématiques, a retracé le parcours sans faute de sa collègue, avec sincérité et humour.

Après le discours élogieux de Frédéric Bou, proviseur du lycée professionnel Sainte-Élisabeth, les membres du conseil d'administration et de l'équipe pédagogique ont levé leur verre pour souhaiter une heureuse retraite à Geneviève Deghilage.

Cette dernière a remercié chaleureusement toute l'assistance en contenant difficilement son émotion. En souvenir, on lui a offert un magnifique makila, sculpté dans la tradition basque, et plusieurs bouquets de fleurs, avant de partager avec elle un repas très convivial.